1er Septembre 2015. Les idées fusent, je passe beaucoup de temps à la machine à coudre à essayer pleins de choses. Mais les patrons eux sont vraiment à revoir, voir même à créer de A à Z !

N’ayant jamais fait d’école de stylisme et encore moins de modélisme, je cherche désespérément une âme charitable pour me prêter main forte ! Cette âme s’appellera Clarisse et c’est probablement ma plus belle rencontre depuis le début de cette aventure.

Petit retour en arrière. Il y a un an, un samedi après-midi pluvieux, bien avant de savoir que je lancerai une marque un jour et bien au chaud dans mon petit boulot chez Marc Jacobs, je pousse la porte de la Boutique So We Are, rue de Charonne.

Et là, mon cœur fait boum pour une blouse avec des petites mains aux ongles vernis brodées sur le col. Je regarde l’étiquette et découvre Wanted Gina, une marque fabriquée à Paris dont la créatrice se nomme Clarisse.

Juillet 2016. Je viens à peine de quitter Christian Dior et je me sens complètement paumée. J’ai envie de créer mais je ne sais pas par où commencer. Je surfe sur Internet et d’un coup je me rappelle de Wanted Gina et décide de la contacter, sans trop d’espoir qu’elle accepte de me rencontrer.

A ma grande surprise, elle me propose de discuter autour d’un café et c’est comme ça que je rencontre Clarisse pour la première fois en Septembre 2016. Tout de suite le feeling passe, on se revoit une, deux, trois fois et de fil en aiguille, elle me propose de m’aider à réaliser mes patrons. Incroyable ! On passe deux mois à travailler sans relâche dans mon petit 50 mètres carrés, à dessiner et à coudre, parlant de mode, de musique, de son mariage à venir, de nos histoires d’amour, de Wanted Gina, de ses aventures et de ses rencontres et c’est comme ça qu’en Novembre la collection est enfin prête !

Un immense merci à cette fille incroyable, que je considère aujourd’hui comme une amie, qui m’a donné toute son énergie et son temps sans demander rien en retour alors qu’elle me connaissait à peine. Des rencontres comme celle-ci sont précieuses.

La morale de cette histoire est qu’il ne faut pas hésiter à se sentir intimidée lorsque vous voyez des personnes qui vous inspire ou qui vous motive, vous seriez peut-être étonnées de leur réaction. Allez lancez-vous !

Ciao. RR